Maradona sanctionné par la FIFA

Maradona, gros perdant collatéral du Mondial

Maradona, gros perdant collatéral du Mondial

L’ancienne star du football mondial et double champion du monde avec l’Argentine, Diego Armando Maradona, est assurément l’un des gros perdants collatéraux inattendus du Mondial de Russie.


La FIFA, dont il était jusque là l’un des ambassadeurs planétaires, vient de le sanctionner lourdement en le privant de substantielles sources de revenus et mettant définitivement un terme à toute collaboration avec l’ancien ‘’El pibe de oro’’ (le gamin en or).

En cause, le comportement jugé inacceptable de Maradona lors du match Argentine-Nigéria, par ailleurs remporté miraculeusement par l’Albiceleste dans les arrêts de jeu. On le croyait assagi par l’âge et les problèmes de santé, mais il a été rattrapé, ce jour là, par ses vieux démons. Pour saluer le but libérateur de son compatriote Lionel Messi, il n’a trouvé mieux que d’adresser des… doigts d’honneur au public nigérian… C’en était trop pour la chaste FIFA.

D’après des informations de presse, Maradona recevait jusque là de la très riche institution de Zurich un petit pécule de 10.000 livres sterling (l’équivalent de 13.000 euros) par jour durant les compétitions sportives auxquelles il daigne assister, à quoi s’ajoutent des titres de transport, des frais de séjour et de généreux per diem. Adieu grasses vaches suisses.