22 mille dinars par rencontre au Stade de Radès, contre 7500 dinars à El-Menzah

L’Espérance réclame au ministère le paiement d’arriérés et un traitement équitable

L’Espérance réclame au ministère le paiement d’arriérés et un traitement équitable

L’Espérance sportive de Tunis a démenti, dans un communiqué publié lundi 5 mars 2018 des allégations selon lesquelles le club n’aurait pas payé les factures de la Cité nationale sportive relatives à l’utilisation du stade olympique de Radès.


'' L’équipe a toujours honoré ses engagements envers l’administration de la Cité nationale sportive. Elle paie 22 mille dinars pour chacune de ses rencontres jouées au Stade olympique de Radès alors qu’il en coûte seulement 7500 dinars de jouer au Stade olympique d’El-Menzah'', souligne le club dans son communiqué.

Le comité directeur fait aussi valoir ne pas trouver un traitement équitable, ''comme n’importe autre club '', auprès du ministère de la Jeunesse et des sports. Il lui reproche de ne pas lui avoir donné l’intégralité de ses droits financiers au fil des saisons passées. Il chiffre les arriérés à 840 mille dinars '' qui n’ont toujours pas versés sur les comptes du club ''.