Douala n’abritera pas les phases finales de la ligue des champions africaine

Douala n’abritera pas les phases finales de la ligue des champions africaine

Douala n’abritera pas les phases finales de la ligue des champions africaine
En Europe, comme en Afrique, les phases finales de la ligue des champions de Football devraient se dérouler dans une seule ville, et sur un match (plus de matchs aller/retour). À Lisbonne, sont prévus, fin août, les quarts de finale, demi-finales et finale du trophée majeur européen. En Afrique, la ville hôte des demi-finales et finale de la ligue de champions africaine était Douala.

Mais depuis quelques semaines, la situation sanitaire liée au coronavirus au Cameroun est critique avec plus de 15.000 cas et plus de 350 morts.

Après avoir décidé d’attribuer la joute finale à la ville de Douala et son stade de Japoma flambant neuf (50.000 spectateurs), la Caf se retrouve devant un véritable casse-tête. Le gouvernement camerounais ayant refusé d’abriter les demi-finales et finale de la compétition. Le président de la Fecafoot (fédération camerounaise de football) a ainsi annoncé : « J’ai fait connaître à la CAF que le gouvernement n’a pas donné son accord pour l’accueil par le Cameroun des demi-finales et finale de cette prestigieuse compétition africaine, en raison des risques sanitaires liés à la pandémie de Covid-19 et les incertitudes sur l’évolution à court terme de cette pandémie. »

Il faut rappeler que la FTF (Fédération Tunisienne de Football) avec le stade de Rades a déposé sa candidature afin de recevoir ces matchs, mais sans succès. Les échos disent que les Emirats Arabes Unis sont bien placés pour prendre la place du Cameroun.

Prévues en Septembre, les demi-finales opposeront le Raja de Casablanca (Maroc) au Zamalek (Egypte) et le Wydad de Casablanca (Maroc) à Al Ahly (Egypte). Deux chocs égypto-marocains qui se joueront chacun sur un match, mais à savoir où ?