Le centre de traitement de la toxicomanie à Thyna serait rattaché à l’hôpital Hédi Chaker

Vers la réouverture du centre de traitement de la toxicomanie à Thyna

Vers la réouverture du centre de traitement de la toxicomanie à Thyna
La déclaration est du président de la commission nationale de lutte contre la toxicomanie, Nabil Ben Salah, lors, d’une réunion préparatoire, hier lundi 3 juin 2019, consacrée à l'examen de l’éventualité de réouverture du centre d’aide et d’écoute des toxicomanes sis à Thyna, Sfax.

Une réouverture attendue pour bientôt, après une fermeture de plusieurs mois pour des raisons de financement.
La principale mesure consiste à rattacher le Centre à l’hôpital universitaire Hédi Chaker, outre le renforcement de l'infrastructure, des ressources humaines et des équipements. 

Le centre d’aide et d’écoute des toxicomanes relevant de l’Association Tunisienne de Prévention de la Toxicomanie a été fermé en janvier dernier à cause des problèmes financiers et du manque des moyens humains, ne bénéficiant plus de l'aide financière du fonds mondial.

Selon Ben Salah, le ministère des domaines de l'état et des affaires foncières a décidé d'attribuer la propriété du centre, depuis le mois de janvier dernier au ministère de la santé, qui œuvre actuellement à l'évaluation du coût de sa réouverture. 

Le président de la commission nationale de lutte contre la toxicomanie, Nabil Ben Salah a précisé que ce centre ne peut pas traiter, seul, l'addiction sous toutes ses formes, appelant à la réalisation de pôles spécialisés dans le traitement de l'addiction dans toutes les spécialités dans tous les gouvernorats.