Le FTDES appelle la présidence de la république à faire face aux abus contre les migrants et refugiés

Le FTDES appelle la présidence de la république à faire face aux abus contre les migrants et refugiés

Le FTDES appelle la présidence de la république à faire face aux abus contre les migrants et refugiés
Le forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) considère que la Tunisie n'est pas un pays sécurisé pour les migrants et refugiés, eu égard à la situation politique, économique et sociale du pays.

Le forum a appelé la présidence de la république à faire face aux abus infligés aux migrants et refugiés et la révision des processus de coordination avec l'Union européenne, outre la mise en œuvre d'une stratégie nationale inclusive de migration et d'asile permettant de préserver la dignité et les droits des migrants.

Il a fait part de sa préoccupation face aux dépassements orchestrés contre les migrants subsahariens en Tunisie au cours de la période écoulée, signalant la recrudescence des discours haineux anti-migrants dans les réseaux sociaux" et l'exclusion des migrants de l'un des quartiers de Sfax sur décision des autorités sécuritaires, en juin dernier.

Le FTDES a rappelé les témoignages rapportés sur les opérations d'expulsion abusives et immédiates sur les frontières entre la Tunisie et l'Algérie et la Tunisie et la Libye mettant en péril la vie des migrants, des femmes enceintes et des enfants, outre la violation des engagements internationaux de la Tunisie, dénonçant dans ce contexte, le mutisme des autorités tunisiennes à ce sujet.