Le centre d’accueil des femmes victimes de violence « 13 août » rouvre ses portes

Le centre d’accueil des femmes victimes de violence « 13 août » rouvre ses portes

Le centre d’accueil des femmes victimes de violence « 13 août » rouvre ses portes
Le centre d’accueil des femmes victimes de violence « 13 août » a rouvert ses portes aujourd’hui, vendredi 4 décembre 2020, après la fin des travaux de réaménagement qui ont permis de rénover plusieurs de ses espaces.

Dans le cadre de la coopération entre l’Union nationale de la femme tunisienne et Le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), le centre 13 aout, sis à la Kasbah, a réaménagé son espace pour améliorer les services rendus à cette catégorie sensible de la société : Un jardin plus agréable, une cuisine mieux équipée, des chambres mieux aménagées et un espace de vie plus accueillant.

Le budget alloué aux travaux qui ont duré près d’un mois est de 25 000 dollars.

« Ce centre, premier du genre depuis août 2003, est peut-être le seul espace ou destination pour des femmes en situation de fragilité psychologique et physique », a affirmé présidence de l’UNFT Radhia Jeribi.

Malgré la situation difficile par laquelle passe le pays, et par conséquent toutes les ONG, ce centre n’a pas tourné le dos aux femmes et personnes en situation critique.

En effet, l'établissement a même accueilli une vingtaine d’immigrés subsahariens en période de propagation du coronavirus. Il accueille aussi les femmes à besoins spécifiques, les mères célibataires et évidemment les femmes victimes de violence, notamment domestique et conjugale.

Ce centre se compose de 11 chambres pouvant abriter 22 personnes pour une durée d’accueil de 20 jours extensibles en cas extrêmes justifiés. Outre l’hébergement, le centre offre, à travers ses différentes unités, un soutien social, psychologique, économique et juridique.

Il est doté de plusieurs unités, dont une unité d’accompagnement juridique qui assure près de 20 consultations par semaines, chaque mercredi. Le centre dispose aussi d’une unité de soutien psychologique aux femmes et surtout aux enfants de femmes violentées et d’une unité de soutien social qui opère notamment à travers le numéro vert mis en place pour la réception des plaintes. Jeribi a rappelé que l’UNFT a mis en place depuis le 27 juin 2019, une unité d’écoute pour les femmes malvoyantes.

Elle a assuré depuis sa mise en place, 115 interventions. L’UNFT compte 4 centres d’accueil.

La cheffe du bureau de l’UNFPA en Tunisie Rym Fayala, a indiqué que l’organisation œuvre pour atteindre 0 cas de violence contre les femmes d’ici 2030. " Pour ce faire, nous avons noué des coopérations avec différentes organisations nationales et internationales spécialisées dans la lutte contre la violence contre les femmes ", a-t-elle indiqué.