La criminalité explose avec le déconfinement

La criminalité explose avec le déconfinement

La criminalité explose avec le déconfinement
Selon le rapport de juin 2020 du Forum tunisien des droits économiques et sociaux, publié vendredi 10 Juillet, intitulé "Manifestations de masse, suicide et violence", a révélé que le niveau de criminalité organisée dans les espaces publics a augmenté pour atteindre un taux de 52%.

Selon l'échantillon de contrôle, qui se compose de journaux et de sites Web quotidiens et hebdomadaires, les incidents criminels concernent des vols et des meurtres, la violence physique et verbale.

La violence sous toutes ses formes s'est intensifiée au cours de la période qui a suivi la mise en quarantaine ciblée et globale, la violence domestique a quant à elle enregistré un taux de 22% de et pour la violence émotionnelle et verbale, elle représente 23,7% des cas de violence enregistrés.

Les femmes et les mineurs font parties des groupes les plus touchés par les violences sexuelles, qui dépassaient 18,5% du total des violences observées, et il continue d'augmenter en juin, comme les mois précédents.

Le gouvernorat le plus touché par la violence est le gouvernorat de Tunis avec un taux de 17%, suivi par l'État de Sousse avec un taux de 15,25%, puis le gouvernorat de Kairouan, avec un taux de 12%, et le gouvernorat de Ben Arous de 7%.

Les incidents de violence les plus enregistrés sont dans les domiciles avec un taux de 40%, suivis des espaces publics avec un taux de 50%.