FTDES : 798 protestations collectives et 11 suicides et tentatives de suicide enregistrés en un mois

FTDES : 798 protestations collectives et 11 suicides et tentatives de suicide enregistrés en un mois

FTDES : 798 protestations collectives et 11 suicides et tentatives de suicide enregistrés en un mois
Le rapport du mois de juillet de l’Observatoire social tunisien relevant du Forum Tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) a révélé que 798 protestations collectives et 11 suicides et tentatives de suicide ont été enregistrés au mois de juillet 2020.

D’après ce rapport, plus de la moitié des mouvements sociaux ont eu lieu dans la région Ouest du pays, notamment le gouvernorat de Gafsa qui à lui seul, a connu 319 protestations, ce qui représente un taux de 39,9%.

Le gouvernorat de Kairouan arrive à la deuxième place avec 103 mouvements de contestation, suivi par le gouvernorat de Tunis avec 79 protestations, le gouvernorat de Kasserine avec 66 protestations puis le gouvernorat de Sidi Bouzid avec 51 mouvements et presque le même nombre à Tozeur, qui a connu 50 contestations.

Le gouvernorat de Tataouine s’est classé septième avec 48 mouvements de contestation liés dans leur intégralité au mouvement concernant les accords du Kamour remontant à l'année 2017 sans aucune évolution à travers les gouvernements successifs ce qui a conduit les jeunes de la coordination du Kamour à reprendre le mouvement au milieu d'un important soutien régional.

Selon le rapport, le mois de Juillet a connu plus de 530 journées de sit-in, ce qui représente 67,3% du volume total des mouvements de protestation enregistrés au cours du mois.

Les chômeurs ont représenté les acteurs les plus présents dans ces mouvements de contestation, ils étaient les auteurs d'environ la moitié des mouvements que le pays a connus au cours de ce mois de Juillet : 40% étaient chômeurs et 7% des titulaires de diplômes supérieurs.

En revanche, le citoyen en général a été l’auteur d'environ 20% des mouvements de contestation tandis que le reste s'inscrivait dans le contexte de la revendication qui concerne ceux qui contestent contre des situations sociales et économiques précaires tels que les travailleurs urbains, les enseignants et les professeurs contractuels.

Pour les suicides, le mois de juillet 2020 a enregistré 11 suicides et tentatives de suicide (6 de sexe masculin et 5 de sexe féminin) répartis sur les gouvernorats de Gafsa, Kairouan, Sousse et Tunis.

Parmi les victimes, des enfants âgés de moins de 15 ans et des personnes âgées de plus de 60 ans. La tranche d’âge 25 à 45 ans a été la plus touchée.