Suisse-Hôpital de l’Ile : Nouvelle thérapie anticancéreuse

Oncologie : Nouvelle thérapie contre la leucémie

Oncologie : Nouvelle thérapie contre la leucémie

Avec le progrès scientifique qui avance à pas de géants, l’humanité doit continuer à garder espoir. L’hôpital de l’Ile, en Suisse, offre une nouvelle thérapie anticancéreuse.


Il s’agit de modifier génétiquement les cellules immunitaires pour combattre la leucémie et le cancer des ganglions lymphatiques. Une méthode proposée par l'hôpital de l'Ile de Berne et autorisée la semaine dernière par Swissmedic.

‘’Cette thérapie cellulaire dite CAR-T consiste à prélever des cellules immunitaires du malade et à les programmer génétiquement hors de son corps pour attaquer les cellules cancéreuses là où ces dernières ne peuvent pas élaborer de mécanismes de protection. Réimplantées dans le corps, ces cellules s'attaquent de manière ciblée au cancer’’.

Selon l'hôpital, il s'agit d'une avancée capitale en oncologie. Pour la première fois, il est désormais possible de proposer une immunothérapie personnalisée contre les rechutes de leucémies lymphatiques aiguës ou les formes agressives de cancer des ganglions lymphatiques.

Chez les patients subissant une rechute de leucémie, les cellules souches de la maladie sont résistantes à la plupart des thérapies anticancéreuses existantes.

‘’Les immunothérapies actuelles stimulent les défenses immunitaires de manière générale. Elles ne sont donc pas particulièrement ciblées’’, explique le docteur Urban Novak, de l'hôpital de l'Ile.

Mise au point par Novartis, la thérapie n'est pas proposée en première intention, également en raison de lourds effets secondaires.

En effet, Swissmedic a autorisé, le 22 octobre 2018, le médicament correspondant, le Kymriah, premier représentant de la famille des médicaments à base de cellules T reprogrammées génétiquement (CAR-T).