Le mode de vie des Tunisiens aurait un impact sur la propagation de la Covid-19

Le mode de vie des Tunisiens aurait un impact sur la propagation de la Covid-19

Le mode de vie des Tunisiens aurait un impact sur la propagation de la Covid-19
Après le déconfinement, l’été et la chaleur sont vites arrivés, s’en suit alors les fêtes familiales pour fêter les résultats du bac, les anniversaires, les mariages, les soirées et autres sorties, les tunisiens négligeraient-ils la pandémie de la Covid-19 ?
Du moins c’est ce qu’estime le membre du comité scientifique de lutte contre le Coronavirus, Habib Ghedira, qui explique que le mode de vie des Tunisiens durant la saison estivale a conduit à un doublement du nombre de nouvelles contaminations à la Covid-19.
Evidemment, ce « mode de vie » ne serait pas le problème en soit, mais plutôt l’absence des gestes barrières et la négligence des mesures de prévention, comme l’affirme, Habib Ghedira : « le non-respect par les Tunisiens des mesures de prévention a eu un impact négatif sur la situation épidémiologique ».
La réouverture des frontières a joué un rôle important dans la propagation du virus, et à ce sujet le membre du comité déplore, à l’instar de Nissaf Ben Alaya, la non-application des protocoles sanitaires spécifiques à la prévention de la maladie.
Le membre du comité scientifique a également évoqué le fait que 90% des cas enregistrés soient des porteurs asymptomatiques, un facteur qui requiert d’une manière continue l’intervention des équipes médicales afin de mener le dépistage actif en vue de révéler d’autres cas de contamination.
Il a mis en garde à ce sujet, insistant sur le fait que la non-détection des cas ne présentant pas de symptômes favorise la propagation de la transmission du virus, ce qui nécessite encore plus de vigilance.