Coronavirus : Les fumeurs seraient mieux protégés ?

Coronavirus : Les fumeurs seraient mieux protégés ?

Coronavirus : Les fumeurs seraient mieux protégés ?
Une information à prendre avec mille et une précautions : La nicotine empêcherait la propagation du coronavirus dans les cellules ?

Une étude clinique à ce sujet va prochainement être lancée. 

Une hypothèse vient d’être avancée par l’AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris) comme quoi les fumeurs seraient moins touchés par le coronavirus.

Sur les 11 000 patients hospitalisés depuis début avril, une étude a révélé que seuls 8,5 % étaient fumeurs. Un ratio assez faible vu le nombre de fumeurs en France (25,4 %). 

Une même étude a été réalisée en Chine et les résultats sont similaires avec une faible proportion de fumeurs dans les malades atteints de coronavirus. Sur 1 000 personnes contaminées, seuls 12,6 % étaient fumeurs tandis que le pays compte 28 % de fumeurs.

Par contre, les études démontrent que les fumeurs atteints du Covid-19 développeraient des formes plus graves que les non-fumeurs.

 

Tout cela n’est pas pour se remettre à fumer ! Il en est hors de question. D’ailleurs une grande étude clinique devra vérifier cette hypothèse : Des malades hospitalisés, des patients en réanimation et des soignants en soins préventifs devront porter des patchs nicotiniques dans des dosages différents, puis des spécialistes étudieront de près leur état de santé. « Il faut être très vigilant sur les effets secondaires de la nicotine, surtout pour les non-fumeurs » a déclaré Bertrand Dautzenberg, pneumologue à la Pitié Salpêtrière.

« Sur la base de ces résultats, aussi robustes soient-ils, il ne faut pas conclure à un effet protecteur de la fumée du tabac, qui contient de nombreux agents toxiques », met en garde Florence Tubach, Praticien Hospitalier à la Pitié Salpêtrière.

 « Seule la nicotine, pourrait avoir un effet protecteur et je maintiens le conditionnel, car nos travaux restent observationnels. »

N’oublions pas que le tabac est la 1ère cause de mortalité en France.