Tozeur : Prison avec survis pour des activistes

Tozeur : Prison avec survis pour des activistes

Tozeur : Prison avec survis pour des activistes

Le Tribunal de première instance de Tozeur a prononcé mardi 20 février 2018 des peines d’emprisonnement avec sursis à l’encontre d’un certain nombre d’activistes de l’Union des diplômés au chômage, pour atteinte à autrui via les réseaux de télécommunications, voies de fait et outrage à fonctionnaire dans l’exercice de ses fonction, a appris le correspondant de Nessma dans la région.


Deux des prévenus ont été condamnés à 9 mois de prison avec sursis et un an avec sursis pour un autre. Un quatrième a été relaxé.

Les poursuites avaient été engagées sur la base d’une plainte d’un syndicat de police dans la région.