Siliana - Décès du détenu au poste d'Al Aroussa : Dans l'attente du rapport médico-légal

Siliana - Décès du détenu au poste d'Al Aroussa : Dans l'attente du rapport médico-légal

Siliana - Décès du détenu au poste d'Al Aroussa : Dans l'attente du rapport médico-légal

Le premier assistant du tribunal de première instance à Siliana, Wassim Ben Alij a déclaré aujourd’hui, jeudi 14 décembre 2017 que le rapport médico-légal n'a pas encore été remis pour pouvoir établir les responsabilités et connaître les véritables raisons de la mort du détenu au poste de la Garde nationale d’Al-Aroussa (Siliana), a appris le site Nessma.


Ben Alij a rappelé qu’un originaire de Bouarada a été arrêté au poste de la Garde nationale de ladite ville et ce, pour intrusion par force dans une maison en utilisant une arme blanche.
Il a ajouté que le détenu était en état d’ébriété au point qu'il n'était pas possible de l’interroger dans un tel état et conformément à la loi (48 heures), il a été détenu.

Après la période d’arrestation, le chef du poste d’Al-Aroussa s'est renseigné auprès du juge d’instruction, ce dernier a autorisé sa soumission au procureur.
Après vérification, il s’est avéré que le dossier de l’accusé ne remplit pas les normes requises puisqu’il n’a pas été entendu, ni interrogé.
La même source a ajouté que le détenu avait été autorisé à rester au poste de détention d’Al-Aroussa afin de finaliser la procédure et préparer le dossier et le soumettre au parquet, mais on l’a été découvert sans vie dans sa cellule de détention et s'est probablement suicidé à l'aide d'un fil égaré et qu’on ne lui a pas retiré lors de son arrestation, d’après la version du chef du poste d’Al-Aroussa.
Ben Alij a affirmé la responsabilité administrative de laisser le fil à la possession du détenu.

Mais les causes du décès ne sont pas encore claires car le rapport médico-légal n'a pas encore été remis au tribunal.

Et de souligner que le dossier est toujours ouvert pour plus d'informations.