Report du procès des auteurs de l’attaque de l’autocar militaire au Kef

Report de l’examen de l’affaire de l’attaque de l’autocar militaire

Report de l’examen de l’affaire de l’attaque de l’autocar militaire

La chambre criminelle du Tribunal de première instance de Tunis en charge des affaires à caractère terroriste a décidé le report, au 10 novembre prochain, de l’examen de l’affaire de l’attaque d’un autocar militaire aux abords de la localité de Nebeur (gouvernorat du Kef), a appris mercredi 4 juillet 2018 le site Nessma.


La cour a également rejeté les demandes de libération provisoire présentées par les avocats de trois prévenus impliqués dans cette affaire et qui comparaissaient en état de détention.

Les faits remontent à février 2016 lorsqu’un groupe terroriste armé a pris d’assaut un autocar transportant des soldats de retour chez eux. Cinq d’entre eux y ont perdu la vie et huit autres ont été blessés dans cette lâche attaque.

Plus de 20 prévenus sont impliqués dans cette affaire, les uns en état d’arrestation et d’autres comparaissant en état de libertés, alors que certains autres accusés sont en fuite.