Lycée pilote d'El-Omrane : Les précisions d'un enseignant, suite à l’agression d’un lycéen

Lycée pilote d'El-Omrane : Les précisions d'un enseignant, suite à l’agression d’un lycéen

Lycée pilote d'El-Omrane : Les précisions d'un enseignant, suite à l’agression d’un lycéen


Lors d’une intervention téléphonique au cours du JT de 17h de Nessma TV, Naiim Boufayed, professeur au lycée pilote d'El-Omrane a déclaré que la scène de violence qu’a connue hier, lundi 11 décembre 2017 le lycée pilote d’El-Omran n’est pas la première du genre.


Il a également précisé que l’agresseur n’est qu’un lycéen, inscrit dans un autre établissement pas loin du voisinage.

L’agresseur a poignardé un élève qui a essayé de défendre une camarade après que le premier l'avait harcelée.

Naiim Boufayed a souligné que la grève observée par le lycée Pilote El-Omran n’est qu’un ras le bol du corps enseignant contre les agressions répétées contre l'établissement telles que le vol, l'intrusion d'étrangers, le manque en effectif du cadre pédagogique, du personnel, de surveillants et de gardiens.

Il a précisé que le lycée compte 1700 lycéens, cinq surveillants et un seul gardien.

L’intervenant a indiqué également que cette situation est la même depuis plusieurs années, que leurs demandes n’ont jamais eu de réponses positives et que les grévistes sont prêts à hausser le ton et à maintenir la grève pour défendre leur cause.