La Manouba: les deux projets de développement intégré à Tebourba et El Batane confrontés à des problèmes fonciers

La Manouba: les projets de développement intégré à Tebourba et El Batane confrontés à des problèmes fonciers

La Manouba: les projets de développement intégré à Tebourba et El Batane confrontés à des problèmes fonciers
Les deux projets de développement intégré à Tebourba et El Batane (gouvernorat de la Manouba) sont confrontés à de nombreux problèmes associés à des situations foncières et à la réticence des entrepreneurs à participer aux différents appels d'offres ainsi qu'à la question de la formation et du financement des projets dans les deux délégations. Deux projets ont été réalisés à savoir les stades Borj Toumi et El Mehrine dans la délégation d'El Batane, tandis que les étapes de préparation d'autres projets pour l'amélioration de l'infrastructure et la mise en place d'équipements collectifs et de micro projets productifs sont en cours.
Le coordinateur régional des projets de développement intégré auprès du Commissariat général au développement régional de La Manouba, Mondher Smaili a indiqué à l'agence TAP, que ce projet qui a démarré en 2018, s'étale sur une durée de 5 ans pour un coût global de 20 millions de dinars.
Au moins 31 projets ont été financés dans le cadre de ce programme au titre d'assistance au lancement de projets moyennant une enveloppe globale d'un montant de 497 mille dinars dont 353 mille dinars dans la délégation de Tebourba.
Trois ateliers de formation ont été également organisés dans le cadre de ce programme faisant bénéficier 54 personnes d'une formation dans les domaines de distillation de plantes aromatiques et d'élevage bovin dans la délégation d'El Batane.
Les bénéficiaires de la formation ont, néanmoins, des difficultés à obtenir un financement de la Banque tunisienne de solidarité à condition de présenter un titre de propriété ou des documents de gestion de la propriété.
Dans la délégation d'El Batane, la préparation pour la réalisation du reste du programme se poursuit. Il s'agit des travaux d'extension du Centre de la jeune fille rurale à El Aroussia, de la construction d'un groupement de produits agricoles et d'une unité de transformation des produits alimentaires à El Mehrine.
A Tebourba, plusieurs projets sont confrontés à des problèmes fonciers, notamment le projet d'aménagement du centre de santé de base à Dkhila dont le coût de réalisation est estimé à 330 mille dinars. Il a été décidé ainsi d'organiser un autre appel d'offre pour le lancement des travaux.


Lire aussi