Kairouan : La police de l’environnement effectivement opérationnelle, début novembre

Kairouan : La police de l’environnement effectivement opérationnelle, début novembre

Kairouan : La police de l’environnement effectivement opérationnelle,  début novembre

A partir du début du mois de novembre la police de l’environnement entrera effectivement en fonction, dans le gouvernorat de Kairouan. Ses agents sont habilités, conformément à la loi n° 6 du 30 avril 2016, à relever les contraventions commises par ceux qui jettent les ordures en dehors des lieux qui leurs sont réservés et ceux qui procèdent à l'incinération des ordures.


Le contrevenant sera passible d’une amende allant de 40 à 60 dinars.

En cas de violation des règles spécifiques d’hygiène et de propreté (article 10 de la loi), cette loi prévoit une amende allant de 300 à 1000 dinars.

Ces amendes doivent être versées auprès d'une recette des finances dans un délai ne devant pas dépasser les 15 jours. Les brigades de la police de l’environnement à Kairouan sont composées, dans un premier temps, de 6 agents.

Ces équipes seront renforcées prochainement, a indiqué le gouverneur de la région Mounir Hamdi. Trois véhicules ont été mis à la disponibilité de ces agents pour bien remplir leur mission, a-t-il ajouté. Notons qu’une application téléchargeable sur smartphone permet aux citoyens d’alerter la police de l’environnement des dépassements constatés.

Rappelons que ces brigades ont commencé, tout récemment à la sensibiliser les citoyens et les entreprises à tout ce qui concerne la préservation de l’environnement et les risques de violation de la loi de protection de l’environnement.