Evènements du Kram-ouest : Les précisions du ministère de l'Intérieur

Evènements du Kram-ouest : Les précisions du ministère de l'Intérieur

Evènements du Kram-ouest : Les précisions du ministère de l'Intérieur

Khalifa Chibani, chargé de la communication au ministère de l'Intérieur a exprimé son désappointement quant aux scènes de violence qu’a connues un quartier du Kram, lors de son intervention au JT de 17h sur Nessma TV aujourd’hui, jeudi 14 décembre 2017.


Chibani a passé en revue les raisons de ces affrontements. Il a expliqué que trois frères ont tenté de s’introduire au stade pour assister au match opposant le Club olympique du Kram au Club africain. Une rencontre qui s’est déroulée mardi 12 décembre 2017 à huit-clos. Un parmi les trois était en état d’ébriété ce qui a déclenché une altercation entre lui et les agents de la Garde nationale.

Selon les propos de la victime, le jeune homme ‘’aurait été agressé par le commissaire du poste de police dudit quartier’’.

Chibani a révélé qu'une plainte a été déposée au poste de police du quartier pour motif d'« échange de violence », souligant que ‘’personne n’est au-dessus ou au deçà de la loi’’ et que l'affaire est entre les mains de la justice, qui dira son dernier mot. Pour ce qui est des dégâts, Khalifa Chibani a affirmé qu’un agent des forces de l’ordre a été blessé et que cinq véhicules ont été endommagés et saccagés, s’indignant des informations reprises par certains médias qualifiant ce qui s’est passé hier, de marche pacifique alors que les manifestants ont utilisés des cocktails Molotov.

Pour rappel, le quartier du Kram –ouest a été hier le théâtre d'affrontements entre plusieurs jeunes et les agents de sécurité. La police a fait usage de gaz lacrymogène pour riposter aux des jets de pierre et pour disperser les manifestants qui ont bloqué la route au niveau de la rue du 5 décembre et lancé des pierres sur les agents de sécurité.