Ridha Belhaj: "Kais Saied est dans une impasse et veut éliminer ses opposants par tous les moyens"

Ridha Belhaj: "Kais Saied est dans une impasse et veut éliminer ses opposants par tous les moyens"

Ridha Belhaj: "Kais Saied est dans une impasse et veut éliminer ses opposants par tous les moyens"
Le directeur exécutif du parti Al-Amal, Ridha Belhadj, a réagi, mardi 30 novembre 2021 dans un post sur sa page Facebook aux déclarations du président Kais Saied autour de la "nécessité de recourir aux décrets présidentiels face à la lenteur juridique pour statuer sur le rapport de la cour des comptes concernant les élections législatives 2019 et les soupçons de financements étrangers pour certaines listes. Le but, selon Belhadj, est de "se débarrasser de ses opposants politiques par tous les moyens" a t-il écrit.

Ridha Belhadj considère que Kais Saied est dans une impasse et cherche à trouver une solution d'en sortir sans passer par la dissolution du parlement qui constitue pour la communauté internationale "une confirmation du coup d'état".

Ridha Belhadj a laissé entendre que promulguer des décrets pour faire tomber certaines listes électorales en prétextant les délais de prescription est une preuve de plus sur la confusion de Kaïs Saïed.

Ridha Belhadj a signalé que les délais de prescriptions ne pourraient être pris en considération puisque de la Cour des comptes a déjà ouvert le dossier des infractions commises lors des élections législatives et présidentielle de 2019.  

« Publier un décret est une ingérence dans le processus judiciaire (…) C’est une démarche à l’opposé de la Constitution car, dans ce cas, le Président aurait légiféré pour lui-même et confirmé que sa monopolisation des pouvoirs n’avait pour objectif que l’instauration d’une autocratie », a-t-il ajouté.



Lire aussi