Noureddine Bhiri : « Ce faible budget pour le parlement est inacceptable »

Noureddine Bhiri : « Ce faible budget pour le parlement est inacceptable »

Noureddine Bhiri : « Ce faible budget pour le parlement est inacceptable »
Une séance plénière consacrée à la discussion du projet de budget de l'Assemblée des représentants du peuple pour l'année 2021 a été organisée aujourd'hui, dimanche 28 novembre 2020. Lors de cette séance, les interventions des députés ont porté sur les limites de ce budget alloué et sa faiblesse par rapport aux fonctions du Parlement et sa position dans le système politique émanant de la Constitution de 2014.

Le député Noureddine Bhiri a déclaré dans son intervention : « Nous ne pouvons pas être satisfaits de ce faible budget du parlement. Le budget doit être au niveau des tâches accordées aux députés aux niveaux législatif et de contrôle », considérant que le moment est venu pour les représentants du peuple d'accomplir leurs tâches au niveau d'attente du peuple, et que la réalisation de cet objectif nécessite le soutien du Parlement avec des capacités financières et logistiques nécessaires.

Le représentant de Qalb Tounes, Oussema Khlifi a, pour sa part, appelé à une augmentation du budget du parlement au cours de l’année à venir et à la nécessité de mettre en œuvre de véritables réformes pour préserver la réputation du conseil.