Nabil Hajji s'adressant à Kais Saied : "Vous êtes le président de la république et non son propriétaire..ne vous méprenez pas."

Nabil Hajji s'adressant à Kais Saied : "Vous êtes le président de la république et non son propriétaire..ne vous méprenez pas."

Nabil Hajji s'adressant à Kais Saied : "Vous êtes le président de la république et non son propriétaire..ne vous méprenez pas."
Nabil Hajji, député Attayar (Courant Démocratique), s'est étonné de l'absence de publication de la loi de finances pour l'année 2022, soulignant que le déficit du budget de l'Etat selon la loi de finances rectificative pour l'année 2021 montre un déficit de 9 milliards de dinars. Dans une déclaration à Assabahnews, Hajji s'est interrogé sur les moyens que possède le gouvernement pour combler ce déficit. " On brandit haut et fort l'étendard de la souveraineté nationale en attaquant les agences internationales pour découvrir ensuite qu'il y a une demande secrète de négociations avec le Fonds monétaire international (FMI )!» a-il déclaré. Il ajoute « Nous nous égosillons en parlant de souveraineté, puis nous découvrons la déportation de centaines de Tunisiens du territoire italien vers l'aéroport de Tabarka, selon à un accord entre la Tunisie et l'Italie dont personne n'a entendu parler ni connait ses détails et ses implications."

Nabil Hajji s'est adressé au président de la République en disant : « Vous êtes le président de la république, mais vous n'en êtes pas le propriétaire, et chacun y a sa place. La Tunisie appartient à tous les Tunisiens, et vous ne pouvez pas décider seul du sort de tout un peuple. Tout le monde est concerné par ce qui se passe, les partis politiques, les organisations nationales et la société civile ».

Il a appelé le chef de l'Etat à rassembler toutes les parties concernées autour de lui et entamer un dialogue. Il a poursuivi: "Saied ne doit pas se leurrer devant l'élan populaire autour de lui, car s'il continue dans cette voie, il échouera parce su'il est incompétent et refuse d'être entouré de personnes qualifiées." 



Lire aussi