Mohamed Abbou appelle l'armée et la police à s'opposer à Kaïs Saïed

Mohamed Abbou appelle l'armée et la police à s'opposer à Kaïs Saïed

Mohamed Abbou appelle l'armée et la police à s'opposer à  Kaïs Saïed
Mercredi 15 décembre 2021 tard dans la nuit, Mohamed Abbou l'ancien ministre et ancien secrétaire général du parti Attayar , a appelé les dirigeants des institutions militaires et sécuritaires tunisiennes à « réfléchir à ce qui s'est passé en Tunisie depuis le 25 juillet » et « à intervenir d’urgence afin d’empêcher le président tunisien Kais Saied de détruire le pays. ". Abbou a déclaré, dans une vidéo publiée hier soir sur sa page Facebook officielle en s'adressant à l'armée et aux forces de la police que “ ce que fait Kais Saied est absurde".

« Kais Saied a fait un coup d’état il n’y a aucun doute la dessus. Il ne sait pas comment gouverner… Kaïs Saïed n’est pas un génie… Nous lui avions proposé, dans les déclarations médiatiques, plusieurs solutions… Kaïs Saïed est une personne simple et limitée. Ses opposants sont au courant de son état de santé… Son état mental est préoccupant », a-t-il déclaré. 

 
Il a estimé que Kaïs Saïed a perdu sa qualité de président de la République au momet où il a suspendu la constitution. “Il est l’un des pires dirigeants de la Tunisie.” a ajouté Abbou.   

Il a ensuite demandé aux forces de sécurité et à l’armée de s’entretenir avec le chef de l’Etat afin de rétablir l’ordre constitutionnel. “Je ne vous demande pas de faire un coup d’état mais plutôt de ne pas se soumettre aux ordres d’un président désormais illégitime”. 

https://www.facebook.com/watch/?v=943710826553451

“ Essayez de sauver le pays ! Cette personne au pouvoir et ne respectant pas la Constitution représente un grand danger. Vous avez juré de protéger et de préserver l'État… Il va vous pousser à opprimer ses opposants… Le président doit mettre fin à l'état d’exception… Il doit réinstaurer l’activité parlementaire afin d’accepter la démission de Hichem Mechichi et accorder un vote de confiance à un nouveau gouvernement ou dissoudre le parlement », a-t-il ajouté. 

Mohamed Abbou qui a été pendant des mois le principal allié de Kais Saied a mis en garde les différentes forces armées des répercussions de l’application des ordres illégitimes de Kais Saied.