Le FP condamne le report de l'examen du projet de loi sur l'incrimination de la normalisation

Le FP condamne le report de l'examen du projet de loi sur l'incrimination de la normalisation

Le FP condamne le report de l'examen du projet de loi sur l'incrimination de la normalisation

Le Front populaire (FP) a ‘’fermement condamné’’ la décision de reporter l'examen du projet de loi relatif à l'incrimination de la normalisation avec l'entité sioniste.


Le Front a déclaré vendredi 9 février que ce report est ‘’une manipulation des procédures’’, rejetant tout changement dans le calendrier de la Commission des droits et des libertés.

Dans le même contexte, le Front a critiqué l'attitude des députés de la coalition au pouvoir qui en sont venus aux insultes et à la menace des membres du groupe FP, à dessein de perturber le déroulement de la réunion de la Commission des droits et des libertés de ce vendredi.

Selon le Front, ‘’les députés de la coalition au pouvoir et la présidence du parlement ont cédé aux pressions pour faire tomber ce projet de loi’’.

Par ailleurs, le député Taoufik Jomli a affirmé que cette décision ne signifie nullement l’abandon de l’examen du projet de loi en question. ‘’Nous avons juste reporté ultérieurement l’examen du projet’’.