Jaouhar Ben Mbarek annonce un sit-in sur l'avenue Habib Bourguiba jusqu'à la chute du coup d'état

Jaouhar Ben Mbarek annonce un sit-in sur l'avenue Habib Bourguiba jusqu'à la chute du coup d'état

Jaouhar Ben Mbarek annonce un sit-in sur l'avenue Habib Bourguiba jusqu'à la chute du coup d'état
Dans un discours qu'il a prononcé aujourd'hui, vendredi 17 décembre 2021, devant des partisans de "l'initiative démocratique s'opposant aux procédures du 25 juillet", Jaouhar ben Mbarek, membre fondateur du collectif "Citoyens contre le coup détat", a annoncé le début d’un sit-in sur l’Avenue Habib Bourguiba jusqu’à la chute du coup d'État”. Au milieu d'une forte présence policière, des milliers de manifestants se sont rassemblés aujourd'hui, vendredi, à l'occasion du 11e anniversaire de la révolution, avenue Habib Bourguiba, pour exiger "le renversement des décisions du président de la République, Kais Saied et un retour à la voie constitutionnelle".

Jaouhar Ben Mbarek a déclaré dans un discours enflammé que ce sit-in ouvre un "le chemin de la résistance" dans les rues de diverses régions du pays, tout au long du mois de la révolution (17 décembre, 14 janvier), et annonce une seconde révolution, selon lui. 

Il a souligné que leurs revendications sont claires en l’occurrence,  la levée immédiate des mesures exceptionnelles annoncées par le Président de la République le 25 juillet, le refus des décisions du décret présidentiel n°117, le retour à la légitimité et au parlement élu, la défendre la constitution de la révolution et lutter contre toute forme d’atteinte au pouvoir judiciaire et s’opposer à la violation des droits et libertés.  

Ben Mbarek a confirmé que les citoyens participant à ce rassemblement de protestation, venus de divers bords, en plus de la participation d'un certain nombre de partis de sensibilités politiques différentes, sont venus aujourd'hui exprimer leur rejet de la feuille de route annoncée par Kais Saied le 13 décembre, leur refus de des procès des civiles dans les tribunaux, militaires, les arrestations des opposants, leur ferme opposition au régime individuel et au monopole du pouvoir par Kais Saied, et leur appel à des élections présidentielles et législatives anticipées. 

Jaouhar Ben M'barek, a affirmé par ailleurs, que le matériel audio de la manifestation du collectif des « Citoyens contre le coup d’Etat », a été saisi hier et qu’il a fallu batailler pour le récupérer. Il a ajouté que le collectif a averti en premier les autorités de l’emplacement du rassemblement mais que finalement l’espace du théatre municipal a été mis à la disposition des quelques personnes qui sont venues faire l’éloge du régime en place et chanter les louanges de Kaïs Saïed.   

http://<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?height=476&href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fnahdattunisia%2Fvideos%2F657910595224768%2F&show_text=false&width=267&t=0" width="267" height="476" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowfullscreen="true" allow="autoplay; clipboard-write; encrypted-media; picture-in-picture; web-share" allowFullScreen="true"></iframe>