Abir Moussi interdite de prendre la parole pour trois plénières successives

ARP : Abir Moussi interdite de prendre la parole pour trois plénières successives

ARP : Abir Moussi interdite de prendre la parole pour trois plénières successives
Le bureau de l'Assemblée des représentants du peuple a décidé, dans une réunion d'urgence, mardi 23 mars, d'interdire la présidente du bloc du Parti destourien libre (PDL), Abir Moussi, de parole pendant trois séances plénières successives, conformément à l'article 131 du règlement intérieur du parlement.

Abir Moussi a reçu cette sanction pour dépassements en ayant entravé au bon déroulement de la plénière de mardi, ce qui ce qui a généré de vifs échanges entre les députés et conduit les blocs parlementaires à demander la suspension de la séance.

Cette décision prise à l'unanimité des membres présents à la réunion du bureau du parlement est intervenue à la suite d'un rapport présenté par la première vice-présidente de l'ARP, Samira Chaouachi, qui a assuré la présidence de la plénière.

Il a, également, été décidé lors de cette réunion d'interdire l'utilisation de mégaphones ou de tout autre outil amplifiant le son au sein de l'hémicycle afin de garantir la bonne marche de l'action parlementaire.