Zbidi : L’avion militaire était contraint d’atterrir pour manque de carburant 

Zbidi : L’avion libyen a atterri pour un manque de carburant

Zbidi : L’avion libyen a atterri pour un manque de carburant
Le ministre de la Défense Abdelkrim Zidi a fait savoir, ce lundi 22 juillet 2019, que l’avion militaire libyen qui a atterri aujourd’hui matin à Médenine transportait uniquement, selon les donnés préliminaires, un colonel appartenant au gouvernement d’entente nationale.

Lors d’une séance d’audition tenue par la commission parlementaire spéciale Sécurité et Défense au siège du parlement au Bardo, Zbidi a précisé que le pilote était contraint d'atterrir sur la route asphaltée parce que l’avion n’avait plus de Kérosène pour tenir en vol.

Il a ajouté que le pilote est soumis à un interrogatoire et l’avion a été sécurisé par les forces de l’armée nationale.

Le ministre de la Défense a laissé entendre que le pilote colonel pourrait avoir fui la Libye par crainte d’être pris pour cible. Il a assuré à ce propos que le pilote n’avait nullement l’intention d’attaquer la Tunisie, insistant en même temps sur l’impératif de protéger davantage les frontières tunisiennes.

Zbidi a révélé encore que l’avion en question avait décollé depuis la base aérienne d’Al Watiya qui se trouve à 70 km des frontières tunisiennes, laquelle a été l’objet il y a quelques semaines d’un conflit entre les deux belligérants libyens.

‘’L’avion volait à très basse altitude et il était très difficile de l’intercepter avec les radars de l’armée’’, a-t-il ajouté.

Le ministère de la Défense nationale a indiqué, lundi matin, avoir intercepté aux environs de 7h30 un avion libyen dans l'espace aérien tunisien, dans la région de Beni Ghzaiel, au sud de Médenine. Le système de surveillance a été alors activé pour intercepter l'engin, sauf que son pilote a été contraint d'atterrir dans la région d'El Jorf el- Ahmar, à Médenine.

Selon un communiqué du département, un avion militaire tunisien s'est dépêché sur les lieux et a pu déterminer que l'avion en question est militaire de type L39 piloté par un colonel.

Dans ses premières déclarations, le militaire libyen avait expliqué que l'appareil a subi une panne, ce qui l'a contraint à effectuer un atterrissage d'urgence.