Vacher-FMI : La Tunisie a besoin de vraies réformes

Vacher-FMI : La Tunisie a besoin de vraies réformes

Vacher-FMI : La Tunisie a besoin de vraies réformes
Au terme de son mandat, le représentant du FMI, Jérôme Vacher, revient sur la situation économique de la Tunisie.

Vacher a souligné que la Tunisie a connu à cause de la crise sanitaire liée au Coronavirus ‘’sa plus grave récession depuis l’indépendance’’. Néanmoins, ‘’les maux du pays étaient préexistants, en particulier les déficits budgétaires et une dette publique (près de 100% du PIB fin 2021) qui se sont aggravés’’, a-t-il indiqué.

‘’Après une chute de quasi 9% du PIB en 2020, la croissance est revenue à un peu plus de 3% en 2021 avec autant de prévu pour 2022. Elle reste cependant ‘’faible et très largement insuffisante’’ pour faire face à un taux de chômage qui dépasse les 18%, estime Vacher.

L'obtention de l’appui du FMI dépend de la mise en place d'un programme de réformes économiques et financières. En effet, le gouvernement Bouden doit mettre en œuvre un programme clair et crédible de réformes.