Les camionneurs libyens mécontents du paiement d’une taxe à leur entrée en Tunisie

Un responsable libyen explique la raison de la taxe imposée aux camions libyens en Tunisie

Un responsable libyen explique la raison de la taxe imposée aux camions libyens en Tunisie

Le président de la chambre de commerce libyenne, Mohamed Al-Redigh, a expliqué dimanche 10 juin 2018 la raison de la taxe payée par les camionneurs libyens à leur entrée en Tunisie.





Le gouvernement tunisien, a-t-il dit, a imposé une taxe de 200 dinars tunisiens exigible pour chaque camion libyen chargé de marchandises à son entrée en territoire tunisien, indiquant que ce montant correspondait au tarif de l’examen du chargement par scanner. Par contre, les camions vides ne sont pas soumis à cette taxation parce qu’ils ne sont pas examinés au scanner, de même que les camions chargés à leur entrée en territoire libyen venant de Tunisie.

Selon ce responsable, quelque 200 poids-lourds libyens en moyennes entrent chaque jour en territoire tunisien.

Les transporteurs libyens, mécontents du paiement de cette redevance, demandent aux autorités de leur pays l’application du principe de réciprocité en imposant une taxe similaire aux voitures tunisiennes chargées de marchandises à leur entrée en territoire libyen.