Attentat-suicide: 7 sécuritaires et 1 enfant, encore hospitalisés

Sofiène Zaag: 3 sécuritaires ont quitté l’hôpital

Sofiène Zaag: 3 sécuritaires ont quitté l’hôpital

Dans une déclaration au site Nessma, ce mercredi 31 octobre 2018, le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Sofiène Zaag a annoncé que 3 agents des forces de l’ordre blessés, lors de l’attentat-suicide du lundi 29 octobre courant, à l’Avenue Habib Bourguiba, ont quitté l’hôpital, après avoir reçu les soins nécessaires.


Sofiène Zaag a expliqué que, pour le moment, 7 sécuritaires et une enfant de 12 ans se trouvent encore hospitalisés, sous surveillance médicale. Il est possible, selon lui, qu’ils quittent l’hôpital dans les prochaines heures, en raison de l’amélioration de leur état de santé.

Le porte-parole a, par ailleurs, révélé que l’enquête et les investigations relatives à l’attentat perpétré par une femme de 30 ans, se poursuivent à un rythme soutenu.

Rappelons qu’en début d’après-midi du lundi 29 octobre, une kamikaze a fait exploser une bombe artisanale qu'elle portait. Au moins une quinzaine de personnes ont été blessées et hospitalisées, 10 sécuritaires et 5 civils.