Sofiène Selliti : Quatorze personnes placées en garde à vue

Sofiène Selliti : Quatorze personnes placées en garde à vue

Sofiène Selliti : Quatorze personnes placées en garde à vue

Quatorze personnes interpellées, lors des mouvements de protestation qui se sont déclenchés dans certaines zones de la capitale, ont été placées en garde à vue.


Selon le porte-parole du tribunal de première instance de Tunis, Sofiène Selliti, les chefs d'accusation retenus contre ces individus portent sur des actes de vandalisme prémédité sur la voie publique et refus d’obtempérer à un fonctionnaire public dans l'exercice de ses fonctions, l'empêchant de s'acquitter de sa mission.

Les accusés seront, également, poursuivis pour agression avec violence d'un fonctionnaire public dans l'exercice de ses fonction, a-t-il encore ajouté, dans une déclaration à la Tap, indiquant que l'enquête se poursuit en coordination avec le ministère public.