L’UGTT ‘’va continuer de peser de son poids pour des changements’’

Sami Tahri : ‘’La situation est grave. Il faut en prendre conscience’’

Sami Tahri : ‘’La situation est grave. Il faut en prendre conscience’’

‘’La situation est grave. Il faut en prendre conscience, loin des querelles politiques en lien avec les prochaines élections municipales’’. Ce constat a été fait par le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Sami Tahri.


Ce dernier a été joint par téléphone lors de l’émission Ness Nessma à l’issue de la réunion, mercredi 4 avril 2018, du bureau exécutif élargi de la contrale syndicale. Selon lui, cette réunion a donné lieu à des concertations avec les structures et avec les secrétaires généraux des unions régionales au sujet des récents développements de la situation et de ‘’la crise politique qui s’est aggravée avec des conséquences aux plans économique et social’’.

Il a cité à ce propos ‘’la crise de l’obstruction des horizons devant les ouvriers des chantiers et des anciens étudiants interdits d’embauche pour cause de casier judiciaire’’, de même que la situation dans les régions déshéritées, la majoration des prix du carburant et ‘’bien d’autres question ayant un impact immédiat sur le citoyen’’.

Sami Tahri a qualifié la réunion d’’’importante’’ pour ce qui est de faire le point sur la situation, en rapport avec l’initiative de feuille de route du Pacte de Carthage. ‘’Nous sommes arrivés à la conclusion que l’UGTT de continuer de faire montre de persuasion et de peser de son poids pour des changements et pour qu’un sang neuf soit introduit dans le gouvernement sur la base d’un programme à même de régler le problème social, d’impulser le développement et de remédier à la crise économique et à celle des notations internationales, outre l’inflation, le décicit de la balance commerciale et d’autres problèmes’’, a-t-il dit.

Sami Tahri a appelé à ce qu’il soit pris conscience de la gravité de la situation, soulignant l’impératif de trouver ‘’une issue politique sans rapport aucun avec les querelles liées aux élections municipales’’.