Raoudha Karafi: le Conseil Supérieur de la Magistrature est une ligne rouge

Raoudha Karafi: le Conseil Supérieur de la Magistrature est une ligne rouge

Raoudha Karafi: le Conseil Supérieur de la Magistrature est une ligne rouge
Raoudha Karafi, présidente d'honneur de l'Association des magistrats tunisiens, a souligné aujourd'hui, mercredi 15 décembre 2021, la nécessité de réformer le système judiciaire et que l’éventuelle dissolution du Conseil Supérieur de la Magistrature par décret présidentiel est totalement refusée. Karafi a déclaré dans une interview sur Shems fm que la corruption existait dans le système judiciaire et dans les institutions de l'État

“La dissolution du Conseil Supérieur de la Magistrature est une ligne rouge”  a elle déclaré tout en a mettant en garde contre toute atteinte au pouvoir judiciaire dans la situation actuelle du pays, en l'absence de la Cour constitutionnelle et du Parlement, et la possibilité de recours au tribunal administratif. 

Raoudha Karafi qui fut une militante féroce contre le régime de Ben Ali a déclaré que le pouvoir judiciaire est un pouvoir indépendant et qu'il est inacceptable que les lois soient formulées par un comité qui travaille en dehors des institutions légitimes. 

Rawda Al-Qarafi a souligné que les lois relatives au pouvoir judiciaire sont promulguées par la constitution et son rejet catégorique de la déclaration du président de la République, Kais Saied, dans laquelle il a qualifié le pouvoir judiciare de service public.