Protestations : Tataouine sur un toit brûlant...

Protestations : Tataouine sur un toit brûlant...

Protestations : Tataouine sur un toit brûlant...
Les jeunes de Remada en sit-in à Dhehiba ont effectué́, ce matin, dimanche 12 Juillet, un mouvement de protestation au niveau du poste frontalier à la fin duquel ils ont adressé leur message au ministre de la Défense nationale et au président de la République et dans lequel ils soulignent leur attachement à leur revendications et au respect de leurs demandes légitimes.

Les habitants de la ville de Rémada, ont passé la nuit du samedi à dimanche près de la ville de Dhehiba après avoir parcouru près de 50 km.

Ils attendent une réaction positive de la capitale et notamment du président de la République qu’ils invitent à visiter la région pour prendre conscience de leurs conditions de vie et « s'excuser pour les violences dont ont été victimes leurs foyers et leurs enfants », selon leurs dires.

Les habitants sont retournés ce matin sur la place située à un kilomètre au nord de la ville de Dhehiba après avoir atteint, dans un acte symbolique le poste frontalier et ce, afin d'éviter les heurts avec  l'armée  qui stationne au poste frontalier fermé depuis un moment déjà.

L'activiste dans la société civile, Walid Abdelmoula a, dans une déclaration au correspondant de l'agence TAP, a. réfuté les calomnies et accusations de trahison dont ont été victimes les habitants de Remada.

Ce qui nécessite selon lui, des excuses et une reconnaissance de leur rôle dans la protection du pays.

Remada a les frontières les plus longues avec l'Algérie et la Libye et elle est la délégation la plus grande du pays.

De son côté, le président de la municipalité de Remada, Habib El Hafiane, qui a accompagné les protestataires et veille à les encadrer, a souligné que « les jeunes de Remada pratiquent la contrebande par obligation et non par choix, vu l'absence de toute opportunité d'emploi dans la ville et la marginalisation dont souffre la zone et la région en général ».

Il a indiqué avoir contacté plus d'un responsable au niveau régional et national mais aucun n'a réagi au mouvement de protestation que Remada connaît depuis quelques jours.

Tags : Tunisie, Tataouine, Sit-in

Fb : Les habitants sont retournés ce matin sur la place située à un kilomètre au nord de la ville de Dhehiba après être arrivés dans un acte symbolique au poste frontalier et ce, afin d'éviter les heurts avec les forces nationales de l'armée et de la sécurité qui protègent le poste qui est en fait fermé

Fb : Les habitants sont retournés ce matin sur la place située à un kilomètre au nord de la ville de Dhehiba après être arrivés dans un acte symbolique au poste frontalier et ce, afin d'éviter les heurts avec les forces nationales de l'armée et de la sécurité qui protègent le poste qui est en fait fermé