Parmi elles Sana Ben Achour et Mokhtar Trifi : Des personnalités nationales appellent à manifester en masse vendredi 14 janvier

Parmi elles Sana Ben Achour et Bochra Belhadj Hmida : Des personnalités nationales appellent à manifester en masse vendredi 14 janvier

Parmi elles Sana Ben Achour et Bochra Belhadj Hmida : Des personnalités nationales appellent à manifester en masse vendredi 14 janvier
Des défenseurs des droits de l'Homme, des personnalités politiques et non-politiques tunisiennes ont appelé leurs concitoyens et toutes les forces vives à manifester en masse vendredi 14 janvier pour défendre "notre liberté et notre droit de décider de notre sort", à savoir vivre dans "une Tunisie démocratique, pluraliste et équitable". Les signataires ont exprimé leur "rejet du décret présidentiel qui cherche à rompre avec l'histoire de la lutte des peuples et à effacer leur mémoire dans leur combat pour la démocratie, la liberté et la justice sociale, et toutes les tentatives de retour en arrière, que ce soit par le chef de l'autorité en place ou ceux qui ont gouverné pendant dix ans, ou encore par les vestiges de la tyrannie de novembre qui ne reconnaissent pas la voie révolutionnaire”
Dans une déclaration commune publiée, jeudi, ils exhortent les Tunisiennes et les Tunisiens "qui ont défendu les fermes espoirs et les aspirations légitimes des différentes générations, au cours des dix dernières années et bien avant, à la liberté et la justice sociale" à participer aux manifestations prévues vendredi 14 janvier "à l'Avenue Mohamed V et à l'Avenue Habib Bourguiba".
Parmi les signataires de cette déclaration, Sana Ben Achour, Souhayr Beljassen, Fethi Belhadj Yahia, Sophie Bessis, Junaidi Abdeljawed, Mokhtar Trifi, Bocgra Belhadj Hamida des  membres de la Ligue tunisienne des droits de l'Homme, des spécialistes en droit constitutionnel, des personnalités syndicales et acteurs de la société civile et de la vie politique.
Un conseil ministériel, tenu mardi dernier, a décidé une série de mesures pour faire face à une nouvelle vague de Covid-19. Ces mesures qui entrent en vigueur à partir de ce jeudi et pour deux semaines renouvelables, se résument notamment en l'instauration d'un couvre-feu de 22H00 à 05H00, le report ou l'annulation des rassemblements publics et de toutes les manifestations dans les espaces fermés et ouverts.