Le parquet enquête sur Slim Azzabi, pour suspicion de corruption

Ouverture d’une enquête sur Slim Azzabi, pour suspicion de corruption (Photos)

Ouverture d’une enquête sur Slim Azzabi, pour suspicion de corruption (Photos)

Le ministère public vient d’ordonner l’ouverture d’une enquête suite à la plainte déposée par le député Yassine Ayari contre le directeur du cabinet du président de la République, Slim Azzabi.


Le site Nessma vient d’apprendre de source juridique, que le texte de la plainte fait allusion à l’existence de suspicion de corruption relative à l’acquisition, en 2005, par Azzabi d’un terrain auprès de la municipalité de la Marsa, contre la somme de 50 mille dinars.

Une unité relevant de la Garde nationale de l’Aouina s’est engagée à suivre l’enquête.

Dans un post sur sa page officielle Facebook, Yassine Ayari a souligné qu’il poursuivra le directeur du cabinet présidentiel, Slim Azzabi, et de l’ancien maire de la Marsa, Mohamed Néjib Berriche ainsi que tous ceux dont les noms seront révélés au cours de l’instruction.

Documents à l’appui, le député a accompagné son statut de ce qu’il appelle ‘’preuves’’ de corruption.

Les voici, tels que publiés par Yassine Ayari :