Oussama Helal : Le projet de loi sanctionnant les agressions contre les forces de sécurité est contraire à la constitution et menace les libertés

Oussama Helal : Le projet de loi sanctionnant les agressions contre les forces de sécurité est contraire à la constitution et menace les libertés

Oussama Helal : Le projet de loi sanctionnant les agressions contre les forces de sécurité est contraire à la constitution et menace les libertés

Intervenant sur Nessma au cours de l’émission ‘’Hat Esshih’’, Oussama Helal, professeur de droit et militant pour les droits de l’homme a déclaré aujourd’hui, mercredi 8 novembre 2017, que ‘’le projet de loi sanctionnant les agressions commises contre les forces de sécurité est totalement contraire à la constitution et pourrait mener à une dictature car, il menace la liberté d’expression et la liberté syndicale’’.


Il a indiqué que ce projet de loi ne changera rien car, il n’évoque ni le problème de la protection des agents de l’ordre, ni les allocations financières et les compensations d’ordre matériel et qui doivent être allouées aux familles des agents victimes d’agressions, ni la faiblesse des moyens logistiques et des équipements destinés à la police.

Oussama Helal a appelé à revoir le système sécuritaire dans son ensemble, soulignant ‘’la nécessité d’appliquer la loi relative à la lutte contre le terrorisme’’.