Ramadan-14 jours: Diminution sensible du nombre d’accidents

Nos routes sont-elles plus sûres ? Oussama Mabrouk répond

Nos routes sont-elles plus sûres ? Oussama Mabrouk répond

Le ministère de l’Intérieur a publié, ce jeudi 31 mai 2018, un nouveau bilan des accidents de la circulation enregistrés, au cours des 14 premiers jours du mois de Ramadan.


Ainsi, du 17 au 30 mai 2018, il y a eu 91 accidents qui ont engendré 36 décès et 141 blessés.

Dans ce contexte, le chargé de la communication au sein de l'Observatoire national de la sécurité routière, ONSR, Oussama Mabrouk, a souligné, dans une déclaration au site Nessma, que ces statistiques font ressortir une baisse du nombre d'accidents de la circulation, durant les 14 premiers jours du mois de Ramadan 2018, de l’ordre de 130 accidents, 6 décès et 217 blessés, en comparaison avec la même période de Ramadan 2017 (du 27 mai au 9 Juin 2017), au cours de laquelle 221 accidents ont été enregistrés, causant la mort de 42 personnes et faisant 358 blessés.

Une diminution qu’Oussama Mabrouk explique par l’intensification de l’aspect dissuasif du ministère de l'intérieur et les efforts de sensibilisation du côté de l’ONSR.

Revenant sur les principales causes de ces accidents, Oussama Mabrouk a indiqué que la vitesse excessive est le facteur principal avec 30 accidents à son palmarès, suivent l’inattention au volant et la conduite sans éclairage (3 morts et 1 blessé).

Le responsable de l’ONSR a précisé qu’un nombre important d’accidents se sont produits, de 18 heures à 20 heures, engendrant 10 morts et 12 blessés.