Municipales 2018 : Près de 100 délits électoraux, graves

Municipales : 100 délits qualifiés de graves, enregistrés

Municipales : 100 délits qualifiés de graves, enregistrés

Près de 100 délits électoraux qualifiés de graves ont été enregistrés lors des élections municipales et pourront être déférés au parquet, selon Anis Jarboui, membre de l’ISIE.


Jarboui a ajouté, dans une déclaration, mardi 8 mai 2018, aux médias, que l’instance a recensé environ 900 violations électorales, en période de campagne et pendant le silence électoral ainsi que le jour du scrutin.

Sur un autre plan, le membre de l’ISIE a indiqué que le vote dans la circonscription d’El Mdhila pourrait avoir lieu dans les deux semaines à venir.

Pour rappel, l’ISIE a décidé dimanche de reporter le vote dans la circonscription d’El Mdhila suite aux irrégularités enregistrées dans huit centres, peu de temps après le démarrage du scrutin, et qui concernent le nombre et l’ordre des listes candidates dans les bulletins de vote.

La loi électorale accorde à l’instance la possibilité d’organiser, le cas échéant, à nouveau le scrutin dans un délai ne dépassant pas 30 jours de la date de la proclamation des résultats préliminaires.