Moscovici, le commissaire européen souhaite que la Tunisie sorte de la liste des paradis fiscaux

Moscovici, le commissaire européen souhaite que la Tunisie sorte de la liste des paradis fiscaux

Moscovici, le commissaire européen souhaite que la Tunisie sorte de la liste des paradis fiscaux

"Je souhaite que la Tunisie puisse sortir très vite de la liste noire des paradis fiscaux", a affirmé le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, lors d'une conférence de presse à Paris, en réaction à la polémique suscitée en Tunisie par la présence du pays dans cette blacklist, a rapporté l'agence AFP.



"La Tunisie est sur la liste noire parce qu'elle a pris des engagements trop tardifs et incomplets, mais personne n'a envie qu'elle y reste", a ajouté Moscovici, rassurant "nous allons examiner les engagements (de la Tunisie) très rapidement et s'ils sont crédibles et respectés, la Tunisie sortira de la liste noire très vite".


Pour le commissaire européen, la présence de la Tunisie sur la liste noire "ne doit remettre en rien en cause la solidarité avec un pays ami et le soutien que l'UE apporte à un processus de transition délicat et à des problèmes de développement".
"La Tunisie est sur la liste noire parce qu'elle a pris des engagements trop tardifs et incomplets, mais personne n'a envie qu'elle y reste", a ajouté Moscovici, rassurant "nous allons examiner les engagements (de la Tunisie) très rapidement et s'ils sont crédibles et respectés, la Tunisie sortira de la liste noire très vite".
Pour le commissaire européen, la présence de la Tunisie sur la liste noire "ne doit remettre en rien en cause la solidarité avec un pays ami et le soutien que l'UE apporte à un processus de transition délicat et à des problèmes de développement".