Majdouline Cherni : Les déclarations de Ghannouchi affectent les institutions de l’Etat

Majdouline Cherni poursuit en justice Rached Ghannouchi

Majdouline Cherni poursuit en justice Rached Ghannouchi

Dans une intervention téléphonique, lundi 19 novembre 2018, dans le cadre de l'émission ‘’Ness Nessma’’, l’ex ministre de la Jeunesse et des Sports, Majdouline Cherni, a indiqué que le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, avait déclaré, lors de la 4e Assemblée générale annuelle du bloc parlementaire du parti, tenue samedi, que, lors du récent remaniement ministériel, Ennahdha avait opposé son veto à des ministres corrompus et incompétents. Selon elle, de telles déclarations affectent directement les institutions de l'État.


Majdouline Cherni a, également, assuré que le chef du gouvernement n'a jamais parlé de corruption, lors du remaniement, mais de contraintes politiques, faisant savoir qu’elle engagerait des poursuites à l'encontre de Rached Ghannouchi.