Les femmes représentent 80% de la main d’œuvre dans le secteur agricole et 47 d’entre elles ont trouvé la mort

Les femmes représentent 80% de la main d’œuvre dans le secteur agricole et 47 d’entre elles ont trouvé la mort

Les femmes représentent 80% de la main d’œuvre dans le secteur agricole et 47 d’entre elles ont trouvé la mort
A l’occasion de la journée internationale des femmes rurales, célébrée aujourd’hui, vendredi 15 octobre, l’alliance « Selma Taïch » a appelé la cheffe du gouvernement, Najla Bouden, à classer le transport des ouvrières agricoles et l’amélioration de leurs conditions sociales et économiques à la tête des dossiers prioritaires.

Dans une lettre ouverte adressée à la cheffe du gouvernement, l’alliance estime que la résolution du problème de transport des ouvrières agricoles nécessite l’augmentation du budget des ministères concernés pour améliorer les circuits agricoles et mobiliser les moyens de transport sécurisés aux femmes en milieu rural.

Dans ce contexte, l’accent a été mis sur l’importance de mettre en application la loi N°58 de 2017 relative à l’élimination de la violence à l’égard des femmes et la loi n°51 de 2019 organisant le transport des ouvriers et ouvrières agricoles.

Selon la même source, les femmes représentent 80% de la main d’œuvre dans le secteur agricole et 47 d’entre elles ont trouvé la mort entre 2015 et 2021 et 637 ont été blessées dans des accidents de transport anarchique.

L’alliance estime que l’absence de transport sécurisé en milieu rural est aussi la cause du décrochage scolaire notamment chez les filles.

« Selma Taïch », regroupe l’association Aswat Nissaa, le forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES), l’association femme et citoyenneté au Kef, l’association Reyhana pour la femme à Jendouba, l’association « sawt Hawa », l’association de promotion des initiatives dans le secteur agricole et l’association « Joussour de citoyenneté » au Kef.