Le traitement médiatique de l'attentat de Sousse : La HAICA relève des dépassements

Le traitement médiatique de l'attentat de Sousse : La HAICA relève des dépassements

Le traitement médiatique de l'attentat de Sousse : La HAICA relève des dépassements

La Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA) a relevé, mardi 30 Juin 2015, des dépassements dans le traitement médiatique du carnage de Sousse.


La HAICA a estimé que les médias audiovisuels, "en dépit de leurs efforts pour fournir l’information aux citoyens", ont commis "certaines entorses sur le plan professionnel" et qui consistent, notamment, en ce qui suit :

- La diffusion de scènes choquantes alors qu’il fallait tout faire pour protéger les enfants et les personnes fragiles en se limitant à ce qui est nécessaire pour fournir l’information au citoyen.

- La prise de position par certains journalistes qui se sont illustrés par leur ton coléreux et par leur manque de retenue, ce qui les fait tomber dans un discours violent et haineux.