Béji Caïd Essebsi à l’hôpital militaire, au chevet des agents de la garde nationale blessés

Le président Caïd Essebsi au chevet des rescapés de l’attaque terroriste

Le président Caïd Essebsi au chevet des rescapés de l’attaque terroriste

Le président Béji Caïd Essebsi s’est rendu, lundi 9 juillet 2018 en cours d’après-midi, au chevet des trois agents de la garde nationale blessés dans la lâche attaque terroriste de la veille, qui sont soignés à l’hôpital militaire de Tunis. Six de leurs collègues avaient trouvé la mort dans cet attentat survenu à Aïn Soltane, non loin de la frontière algérienne.


Dans une allocution à cette occasion, le chef de l’Etat a exprimé ses condoléances aux familles éplorées et souhaité prompt rétablissement aux blessés, saluant le sens du sacrifice et la bravoure des forces sécuritaires et de l’armée. Il a souligné la nécessité d’assurer la prise en charge sociale et psychologique des familles des martyrs et des blessés.

‘’Cette lâche attaque terroriste avait pour objectif de saper la stabilité du pays, au moment où la situation sécuritaire connaît une amélioration remarquable et soutenue’’, a déclaré le président de la République, recommandant de renforcer la cohésion des rangs et l’unité nationale face à tous les défis.

Le chef de l’Etat était accompagné du ministre de la Défense nationale, Abdelkrim Zbidi, et du général médecin, directeur général de la santé militaire et directeur général de l’Hôpital militaire de Tunis.