Le PDL dénonce la publication « clandestine » de la Loi de finances rectificative

Le PDL dénonce la publication « clandestine » de la Loi de finances rectificative

Le PDL dénonce la publication « clandestine » de la Loi de finances rectificative
Dans un communiqué publié aujourd'hui, le PDL (Parti Destourien Libre) dénonce la publication « clandestine » de la Loi de finances rectificative pour l’année 2021 par décret présidentiel paru hier dans le journal officiel tunisien.

le PDL dénonce sa publication dans le JORT, mardi, sans aucun débat public en l’absence du Parlement et met en garde le président Kais Saied contre toute tentative de publier « de façon autoritaire et unilatérale » des décrets pouvant porter atteinte aux libertés ou d’élaborer des textes sur mesure pour « réaliser un projet politique sous couvert de réformes ».

le PDL a renouvelé hier,son appel à la dissolution d parlement et à des élections législatives anticipées.

le Parti présidé par Abir Moussi  a exprimé son mécontentement quant au mutisme qu’observe le pouvoir concernant le projet de budget complémentaire 2021 et le projet de budget 2022 et de « l’opacité » autour des politiques générales et des priorités établies.