Modbah Hélali : 312 millions de dinars de factures impayées

Le PDG de la SONEDE  dément les ‘’rumeurs’’ sur une majoration des tarifs de l’eau

Le PDG de la SONEDE  dément les ‘’rumeurs’’ sur une majoration des tarifs de l’eau

Le président-directeur général de la SONEDE a admis certaines perturbations dans la distribution de l’eau de robinet dans un certain nombre de localités du pays, les expliquant par ‘’les nécessaires travaux de maintenance et de réparations des avaries’’.


Mosbah Hélali a d’autre part qualifié de ‘’simples rumeurs’’, dans une déclaration au quotidien Al-Maghreb de ce dimanche 1e juillet, les informations faisant état d’une éventuelle majoration des tarifs de l’eau. ‘’Je ne suis pas au courant. La société n’a reçu aucune notification de décision dans ce sens’’, a-t-il dit, rappelant au passage que la SONEDE avait fait en 2017 une demande au gouvernement pour relever ses tarifs mais qu’aucune décision n’a été prise a ce sujet ‘’malgré le renchérissement des coûts de l’énergie et de personnel.

Le premier responsable de la SONEDE a en outre fait état de créances de la société depuis l’année 2000 s’élèvant à 312 millions de dinars de factures impayées, ainsi que d’une forte baisse des ressources en eau du fait de la succession de trois années de sècheresse, synonyme de forte diminution des réserves d’eau dans les barrages.

Il a qualifié cet été de ‘’saison difficile’’, affirmant toutefois que la SONEDE avait pris toutes les dispositions pour réduite l’acuité de la rareté de l’eau, notamment par la réalisation de nouveaux forages, le renforcement du potentiel de pompage et le recalibrage des conduites.