Ben Salem dénonce les jugements minimisant les efforts fournis par les agents de l’éducation

Le ministère de l’éducation se dit ‘’prêt à défendre ses adhérents’’

Le ministère de l’éducation se dit ‘’prêt à défendre ses adhérents’’

Le ministère de l’éducation a dénoncé, dans un communiqué publié, lundi 23 juillet 2018, les jugements minimisant les efforts fournis par les cadres et agents de l’éducation, lors d’une séance plénière tenue à l’ARP, le 20 juillet 2018.


Selon le communiqué, le ministère est prêt à défendre ses adhérents et à présenter les documents et les preuves nécessaires étayant ses arguments ainsi que les différentes procédures judiciaires effectuées.

Ce département a fait part de sa disposition à écouter attentivement les citoyens et à étudier sérieusement toutes les infractions commises par tout agent ou cadre de l’éducation.

La plénière de l'ARP, tenue vendredi dernier, avait été marquée par une forte tension entre le ministre de l'éducation Hatem Ben Salem et la députée Samia Abbou qui a vivement critiqué la décision de nommer un des hauts fonctionnaires pour gérer l'office de logements des agentes de l'éducation ‘’alors qu'il fait l'objet d'une condamnation à la prison pour 4 ans’’ ainsi que les critiques de Naamane El Euch qui a mis en doute que des dizaines de milliers de fonctionnaire du ministère de l'éducation ‘’accomplissent véritablement leurs tâches’’.

Le ministre avait rétorqué dans une déclaration à la presse que l'affaire soulevée par Samia Abbou ‘’est un verdict de première instance annulé après l'entrée en vigueur de la loi sur la réconciliation administrative’’.