La question libyenne au cœur d'une réunion entre Ghannouchi et l'ambassadeur russe

Le conflit libyen au centre d'une rencontre entre Ghannouchi et l'ambassadeur russe

Le conflit libyen au centre d'une rencontre entre Ghannouchi et l'ambassadeur russe
La question libyenne a été au cœur d'une réunion, mercredi 8 janvier 2020, au Palais du Bardo, entre le président de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP), Rached Ghannouchi, et l'ambassadeur de Russie en Tunisie Sergey Nikolaev.

Cité dans un communiqué de l'ARP, l'ambassadeur russe a souligné la convergence des points de vue de la Tunisie et de la Russie considérant que la crise libyenne relève des affaires internes et appelant à la reprise du dialogue et à rétablir l'opération politique sous les auspices des Nations Unies.

Il a fait part de la volonté de son pays de renforcer les relations bilatérales et de créer de nouveaux investissements en Tunisie, mettant en exergue la disposition de son pays à promouvoir la coopération bilatérale à tous les niveaux.

De son côté, le président du parlement a formé l'espoir de conjuguer tous les efforts, notamment de la communauté internationale, pour régler la crise et mettre fin à la guerre.

Ghannouchi a, par ailleurs, passé en revue les relations historiques entre la Tunisie et la Russie, saluant le soutien de la Russie à la révolution tunisienne et soulignant ‘’l'importance des relations de coopération et de partenariat entre les deux pays et la volonté de les renforcer davantage dans tous les domaines’’.

Il s'est félicité de l'augmentation du nombre de touristes en provenance de Russie au cours de l'année dernière, proposant l'annulation du visa pour les Tunisiens souhaitant visiter la Russie.

Sur un autre plan, Ghannouchi a mis l'accent sur l'importance d'exploiter les relations parlementaires au service de la coopération bilatérale à travers notamment la création d'un groupe d'amitié tuniso-russe, soulignant l'importance de mettre en place le cadre juridique adéquat pour renforcer les échanges commerciaux et élever le niveau des exportations.