La Tunisie demande à être retirée de la liste des paradis fiscaux

La Tunisie demande à être retirée de la liste des paradis fiscaux

La Tunisie demande à être retirée de la liste des paradis fiscaux

Le ministère des Affaires étrangères a publié aujourd’hui, mercredi 6 décembre 2017, un communiqué dans lequel il demande à l'Union européenne (UE) de revenir sur sa décision, d’intégrer la Tunisie dans la liste des 17 paradis fiscaux, dans "les plus brefs délais" exprimant son ‘’étonnement et mécontentement’’ que la Tunisie se retrouve dans cette liste.


Le fait que la Tunisie se retrouve sur la liste des paradis fiscaux "ne reflète pas les efforts faits pour se conformer aux exigences internationales de transparence fiscale, y compris en s'engageant, en tant que partenaire, dans le cadre inclusif des actions visant à réduire l'érosion de la Base d'imposition et le transfert de bénéfices (Beps)", selon le communiqué.

''La Tunisie a fourni aux compétences techniques de l'Union Européenne, tous les documents concernant la conformité du système fiscal tunisien aux principes du Code de conduite européen dans le domaine de la fiscalité" précise la même source demandant ‘’la révision de cette classification dans les plus brefs délais’’.