Peine de mort:la Tunisie rejoindra-elle le camp des abolitionnistes?

La Tunisie appelée à abolir, définitivement, la peine de mort

La Tunisie appelée à abolir, définitivement, la peine de mort

A l’occasion de la Journée mondiale contre la peine de mort, qui coïncide avec le 10 octobre de chaque année, la Coalition Tunisienne Contre la Peine de Mort (CTCPM) a appelé, la Tunisie à accélérer la ratification du deuxième protocole du pacte international relatif aux droits civils et politiques, en vue d’abolir définitivement cette sentence.


Dans une déclaration la CTCPM a appelé la Tunisie à voter, en décembre prochain en faveur d’une résolution onusienne demandant l’abolition de la peine capitale.

D’après la Coalition, les condamnés à mort en Tunisie ont été isolés entre 1995 et 1996 en prison sans aucune prise en charge médicale ou psychologique.

La dernière exécution d’un condamné à mort en Tunisie remonte au 17 novembre 1991. Ce dernier, plus connu sous l’appellation de l’assassin de Nabeul, avait commis une série de meurtre et de viols contre 14 enfants.

Créée en 2007, la CTCPM n’a été reconnue légalement qu’en 2012. Elle œuvre à abolir la peine de mort en Tunisie et agir auprès des autorités afin que la Tunisie rejoigne le camp des Etats abolitionnistes.