La STEG n’est pas en désaccord avec la fédération générale de l’électricité et du gaz

La STEG n’est pas en désaccord avec la fédération générale de l’électricité et du gaz

La STEG n’est pas en désaccord avec la fédération générale de l’électricité et du gaz

La Société Tunisienne de l'électricité et du gaz (STEG) a indiqué qu’il n'y a aucun désaccord avec la Fédération générale de l'électricité et du gaz relevant de l'Union générale Tunisienne du travail (UGTT) concernant des dépassements ou les revendications financières des agents.


Dans un communiqué rendu public, dimanche 13 mai 2018, la société a précisé qu'une réunion a été tenue dimanche matin, au siège du ministère de l'énergie, des mines et des énergies renouvelables, en présence du ministre et du secrétaire général adjoint de l'UGTT chargé des sociétés et offices.

La réunion a été consacrée à l'examen des questions relatives au soutien financier de la STEG, de la station de production de l'électricité de Radès 2 et du projet de la station de production de l'électricité de Skhira.

La réunion a abouti à un projet d'accord qui sera examiné avec les structures de la partie sociale avant son adoption.